Maquis de Brains-sur-les-Marches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Joldan le Lun 9 Mar - 19:46

Bonjour Vini,
Bien reçu les informations sur le maquis FTPF de Brains-sur-les-Marches, dont le PC se trouvait effectivement au lieu-dit "La Grossière".
Récemment, j'ai recueilli le témoignage d'une personne qui, enfant en 1944, demeurait au lieu-dit "La Laudière" à Saint-Aignan-sur-Roë, situé à 500 mètres au sud de la Grossière. En voici un extrait :
Julien Certenais, son épouse enceinte et leur enfant demeuraient à La Grossière à Brains-sur-les-Marches. Il était de la classe 36 et avait été démobilisé en zone libre avant de revenir chez lui.
Le dimanche 1er août 1944 à 7 h 00 du matin, les soldats allemands sont arrivés dans le village de la Grossière à bord d’une dizaine de camions. Ils venaient de la route de Brains.
Un groupe de résistants avait une cache dans un corps de ferme abandonné juste à côté de la Grossière vers le Riffray. A l’arrivée des Allemands, ils se sont enfuis à travers champs abandonnant leurs vélos sur place. Les soldats étaient bien renseignés. Ils ont mis le feu au corps de ferme, dans l’étable où il devait y avoir des munitions laissées par les maquisards.
Dans ce village, il y avait d'autres agriculteurs : Pointeau et Gastineau. Ferdinand Pointeau était prisonnier de guerre en Allemagne mais sa femme ne se trouvait pas au village lors de l’arrivée des soldats, seule la grand-mère Pointeau se trouvait là avec son petit-fils. Son beau-frère, Francis Gachot était résistant et les Allemands le savait et le recherchait. Gastineau avait perdu son fils au début de la guerre.
Les Allemands sont venus à la ferme de Julien Certenais, ils avaient des œufs pris chez Pointeau et Gastineau. Son épouse a dû faire des omelettes pour tous les soldats
.
Ce même dimanche, les Allemands ont voulu mettre la grand-mère Pointeau et son petit-fils dans une soue à cochon pour y mettre le feu. Le père Gastineau s’est interposé auprès des Allemands leur rappelant qu’il avait perdu un fils à la guerre. Les soldats ont cédé mais ont incendié la maison à Pointeau.
Le lendemain, le lundi, les soldats sont revenus pour voler les vaches à Pointeau. Ils ont pris aussi les chevaux et les ont mis en garde chez Julien Certenais en lui précisant bien qu’ils allaient revenir les chercher demain. Heureusement, ils ne sont jamais revenus. Les vaches ont été tuées dans un bombardement à La Gravelle.
Les Américains sont arrivés le 4 août, il était temps car nous avions tous peur des Allemands.
Je ne connais pas les noms des maquisards qui se sont enfuis »


Dans l'ouvrage de Francis Robin "La Mayenne de 1940 à 1944, Occupation, Résistance, Libération", le responsable de ce groupe FTPF se nommait Théoden... Etait-il rattaché au groupe de Louis Piétri ?

Joldan

Joldan

Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Eancé, Ille-et-Vilaine, Haute-Bretagne
Date d'inscription : 08/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Vini le Mar 10 Mar - 12:37

Merci Joldan pour ces infos...
En ce qui concerne Louis Piétri j'ai pût trouver ceci:



Louis Piétri

"Louis Pétri, dit Hubert, dit Roland, dit Loulou, dit Tanguy, est d’origine italienne. Il est né le 9 avril 1919 à la Bastide d'Engras, arrondissement de Nîmes (Gard), fils de Adolpho et de Gianarelli Stella.
En 1924, à l’âge de 5 ans, il arrive avec ses parents à Louvigné-du-désert où son père est embauché comme carrier.
Entré dans la Résistance en décembre 1941, il allait, à 23 ans, se distinguer en 1942 parmi les premiers F.T.P. de la région de Fougères. C’est Genouel (de Fougères) qui le fait entrer au Front National en 1942.
Il est nommé « chef départemental des FTP » en janvier 1943, puis chef interdépartemental (Bretagne Normandie Maine) courant 43.
En 1943, il conduira treize opérations contre l'occupant. En 1944, il participera à plus de soixante actions de guérilla.
Le 6 juin 1944, jour du Débarquement des Alliés, il fournira cinquante F.T.P. aptes à détruire le nœud ferroviaire Guer-Ploërmel, etc.
Le 10 juillet, il dirigera le déraillement de Noyal-Acigné, arrêtant le trafic de l'ennemi durant 72 heures. Il libérera par les armes les patriotes des prisons de Dinan et de Vitré.
A la tête de 2 500 F.T.P., il est en liaison avec le commandement allié pour organiser au travers des lignes allemandes la participation de la guérilla au service des blindés qui vont percer le front ennemi, pénétrer en Bretagne insurgée, et concourir à sa rapide libération"


On sait aussi qu'après le débarquement du 6 juin, le commdant Pétri installa son Etat-Major des F.T.P.F de Bretagne dans la forêt de Monnaye (Javron-Les-Chapelles) et chercha à prendre contact avec les F.T.P de la Mayenne. Donc surement qu'ils se soient rattachés au maquis de la Grossière, mais rien de sur d'autant que des divergences existaient entre les différents groupes.

De plus ce témoignagne de Louis Piétri laisse imaginer que se soit fort probable:
Plus approche la Libération, plus se fait intense notre activité.
Nos groupes, sur l’ordre du Capitaine Eric, aident au passage des guides. 25 sur 33 franchissent entre Coutances et Saint-Lô. Par ailleurs, 5 guides dans la Manche et 25 dans le nord de la Mayenne faciliteront l’avance alliée vers Rennes et en direction de Paris. Les renseignements que nous fournissons par radio aux Alliés permettent des bombardements d’états-majors et de dépôts d’armes allemands à Bagnole-de-l’Orne dans la forêt d’Andaine, et prés de Saint-Hilaire-du-Harcouët, à Villedieu, Vire, Coutances, Alençon. Les derniers parachutages nous sont annoncés. Celui du 31 juillet est réalisé à Saint-Christophe-du-Valins, sur un terrain que nous avait indiqué le curé de Saint-Christophe.
Enfin c’est l’attaque, sur l’indication : « Le Chapeau de Napoléon est-il à Perros-Guirec ? »
Le 1er août, les Américains enfoncent les lignes allemandes au sud de Coutances. Nos renseignements et les guides permettent le succès que l’on sait : Cinq heures de Coutances à Avranches.
Dans le Calvados, dans le nord de la Mayenne, dans l’Ille-et-Vilaine, nos groupes attaquent de partout. Le travail à faire, étant donné le désordre allemand, s’avère immense."


Source: Francis Robin "La Mayenne de 1940 à 1944, Occupation, Résistance, Libération"
Site des Anciens Combattants d'Ille-et-Vilaine


Cordialement,

Vini.

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

recherche aïeul

Message  marieg le Jeu 29 Avr - 20:41

Bonsoir,

J'ai lu votre message sur Messieurs Pointeau et Gastineau.Je porte le même nom que ce dernier et mon père était orginaire de la mayenne.Serait-il possible que vous me donniez plus de renseignements sur lui ou du moins la façon dont je pourrais avoir des infos?
Merci d'avance,

marieg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Invité le Jeu 29 Avr - 20:59

bonjour marieg,

il serait formidable que cette personne est un liens avec vos recherche ! n'hésitez pas a vous inscrire et vous présentez cela peu aider dans la recherche et trouver ce que vous chercher.

cordialement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Vini le Jeu 29 Avr - 21:10

marieg a écrit:Bonsoir,

J'ai lu votre message sur Messieurs Pointeau et Gastineau.Je porte le même nom que ce dernier et mon père était orginaire de la mayenne.Serait-il possible que vous me donniez plus de renseignements sur lui ou du moins la façon dont je pourrais avoir des infos?
Merci d'avance,

Bonsoir,

Recherche pas évidente, je pense que seul Joldan qui à recueilli ce témoignage pourrai vous aidez car de mon coté je n'ai rien concernant M. Gastineau.
Joldan je pense devra vous répondre dès qu'il aura pris connaissance de votre recherche.

Cordialement,

Vini

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Joldan le Ven 30 Avr - 20:30

Bonsoir Marieg,
Le témoignage que j'ai recueilli émane d'une personne originaire de St-Aignan-sur-Roë demeurant au moment des faits relatés dans un village proche de celui de la Grossière en Brains-sur-les-Marches.
Si votre père se nommait Gastineau, il est facile pour vous de savoir s'il demeurait au village de la Grossière car le patronyme de Gastineau est assez courant dans ce secteur.
S'il s'agit de la même famille, je pourrais vous mettre en rapport avec le témoin que j'ai rencontré.

Joldan

Joldan

Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Eancé, Ille-et-Vilaine, Haute-Bretagne
Date d'inscription : 08/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Invité le Mer 30 Mai - 15:25

Joldan a écrit: j'ai recueilli le témoignage d'une personne qui, enfant en 1944, demeurait au lieu-dit "La Laudière" à Saint-Aignan-sur-Roë, situé à 500 mètres au sud de la Grossière. En voici un extrait :
"« [b]Julien Certenais, son épouse enceinte ...
Joldan

bonjour

j'ai eu cet après midi la fille de monsieur julien certenais au téléphone, elle désire savoir joldan, si tu connais l'identité de cet enfant en 1944, qui témoigne, merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Joldan le Jeu 31 Mai - 20:04

Bonsoir Gaetan,

Affirmatif, je t'envoie ses coordonnées par MP.

Joldan

Joldan

Nombre de messages : 87
Age : 66
Localisation : Eancé, Ille-et-Vilaine, Haute-Bretagne
Date d'inscription : 08/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Invité le Jeu 31 Mai - 20:33

voila madame (fille de monsieur certanais ) si vous désirez me recontacter n'hésitez pas je vous donnerais cela par téléphone ... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquis de Brains-sur-les-Marches

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum