Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Mar 24 Fév - 17:35

Bonjour à tous,

En tant que membre de l'assocition "les Fleurs de la Mémoires", je parraine donc un soldat afin d'honorer sa mémoire et fleurir sa tombe.

Il s'agit donc du PFC Kennet.f O'hara de la 116th IR du 29th ID.
Patch de la 29th ID:

La 116th à participer au débarquement en Nomandie, elle faisait partie de la 1ère vague qui débarqua à Omaha Beach à 6h35 AM.



Son numéro de matricule est le 32934509.

Il est né et vivait à New-York en 1925. Il s'engagea dans l'armée le 26 Juin 1943 et fut tué au combat (KIA=Killed In Action) entre le 8 Juillet 1944 et le 9 Juillet 1944.

Il reçut la Purple Heart (médaille remise à tous les blessés et morts), avec La Oak Leaf Cluster (Feuilles de Chênes)
La Bronze Star "PFC KENNETH.F O'HARA, 32934509; Inspired troops to advance across beach. Bronze Star. GO 52, July 15". ce qui en français donne qu'il a ouvert la voie aux troupes pour traverser la plage.

Il est entérré au Normandy American Cemetery de Colleville-sur-Mer.

Voci ça tombe que je suis allé fleurir le 23/02/2009:


Une grande émotion c'est emparée de moi lorsque j'ai déposé les fleurs, je peux vous avouer que c'est vraiment très "prenant" comme ambiance.


Un héros parmis tout ces héros mort pour la liberté.

Je continuerai dans un prochain post en vous explicant où chercher, comment procéder, et aussi où en sont aujourd'hui mes recherches sur le PFC O'hara Kenneth.f .

Cordialement,

Vini.

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

waouuuu

Message  tony le Mar 24 Fév - 20:56

Sérieux, le moment ou tu fleuris le lieu ou repose Kennet.f dois vraiment être très fort car rien que de te lire ca ma donné une drôle de sensation. Smile

Like a Star @ heaven

tony

Nombre de messages : 983
Age : 31
Localisation : CANDE
Date d'inscription : 15/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Mer 25 Fév - 16:46

Effectivement c'est un moment intense en émotion et en recueillement....

Cordialement,

Vini.

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Mar 23 Juin - 19:29

Bonjour à tous,

Alors un peu de nouvelles concernant mes recherches sur le PFC Kenneth. F O'Hara de la 116TH IR...

Il y a quelque temps j'ai reçus après avoir fait une demande à l'administration américaine son IDPF..c'est à dire son Individual Deceased Personnal Files ( il s'agit de tout les documents officiels émit depuis la mor du soldat)..

donc voici en partis ce que j'y ai appris.

Tout d'abord il faisait partis de la K Company, je peux donc en déduire qu'il débarqua à H+50 sur le secteur de Dog White à Omaha Beach à bord de l'un des 6 LCVP qui furent utilisés à ce moment là sur ce secteur.

Ensuite grace aux documents transmis à ces parent j'ai l'adresse où il vécurent! Et comme aujourd'hui on vit dans un monde moderne et extraordinaire voici une photo de la rue via ce lien où ils vivaient grace à google map!

297 Coit St, Buffalo, NY 14212

http://maps.google.com/maps?q=297+Coit+Street+buffalo+12+new+York&oe=UTF-8&ie=UTF8&split=0&ei=QyZBStXKLeSOjAfnnoGgCQ&ll=42.896843,-78.843019&spn=0,359.980774&z=16&iwloc=A&layer=c&cbll=42.891593,-78.843026&panoid=ohOh_Q3fQtjZqYJxuWJ03g&cbp=12,181.32,,0,-15.09

Voici pour l'instant

Cordialement Vini

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Mar 23 Juin - 20:06

Petite déception....la maison où vivaient les parents de Keneth.F Oh'ara est malheureusement aujourd'hui détruite!!! Crying or Very sad Crying or Very sad scratch

Bon va falloir que je change de piste pour retrouver des membres de sa famille...en sachant que rien que dans la ville de Buffalo en regardant
l'annuaire il y a 69 O'hara!! alors vous imaginez sur tout les USA affraid affraid ...

Cordialement,

Vini
Administrateur MAYENNE-WW2

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  soldiers53 le Jeu 25 Juin - 19:51

Je te souhaite bonne chance dans tes recherches et j'espere vraiment que tu pourras aller au bout!
CDLT, Soldiers53

soldiers53
Secrétaire de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 2290
Age : 24
Localisation : En mayenne à Mayenne (53)
Date d'inscription : 19/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Alexis le Mer 7 Oct - 20:44

Hello,

Effectivement, une bien belle initiative.
Les recherches pour localiser la famille aux Etats-Unis est très souvent difficile mais peuvent donner des résultats supérieurs a tes attentes. J'en prend exemple sur le Lt. Giamalva, dont l'avion s'est crashé a quelques centaines de mètres de chez moi. J'ai eu une chance folle de pouvoir retrouver la famille grâce a des démarches entreprises de leurs coté en 1999 pour retrouver des traces de leur cousins tombé "quelque-part" en France en 1944. Le projet de plaque commémorative a vu le jour ce mois d'aout dernier et je reste désormais en contact régulier avec eux, via e-mail ou par courrier.
C'est pourquoi, je te conseil de persévérer, la route est dure mais le retour sur investissement en vaut le coup !

Pour le PFC Kenneth F. O'Hara, as-tu tenter de contacter la mairie de Buffalo city, NY ? Avec un peu de chance et de sympathie, ca peut faire avancer les choses.

Autre point intéressant, le site web www.footnote.com recueil un grand nombre de documents datant des années 1930 et 1944. Je me suis servi de ce site pour télécharger les rapports des crashs, dont celui du Lt. Giamalva, et parmi les documents présent, se trouve les listings du Federal US 1930 Census, autrement dit le recensement US fait en 1930. J'ai pu retrouver le Lt. Giamalva parmi ce recensement, et du coup, les membres de sa famille. Tout les états ne sont malheureusement pas présent, mais, un certain Kenneth O'Hara, né en 1925 y est bien référencé pour la ville de Buffalo city, NY. Confirme tu l'année de naissance ?
Si c'est bien lui, ca pourrait te permettre de retrouver d'éventuels membres de sa famille. Il y a notamment un Frank O'Hara, né en 1927 de Buffalo city, NY qui a de grande chance d'être son frère, ainsi qu'un autre Frank O'Hara,de la même ville et né en 1899 qui cette fois-ci, pourrait bien être son père.
Ces infos ne sont issus que du module de visionnage gratuit offert par le site, mais il peut y avoir plus d'information sur le document réel accessible par une cotisation mensuelle ou annuelle.

En espérant t'avoir aider

Alex

_________________
www.ranes1944.org

Alexis

Nombre de messages : 464
Age : 30
Localisation : Cote Ouest, USA
Date d'inscription : 07/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ranes1944.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Mer 7 Oct - 20:54

Effectivement, j'ai trouvé ces mêmes informations pour Kenneth.F O'hara en ce qui concerne le nom de son frère et son père. Sa mère est décède en 2001. J'ai également envoyé un courrier il y a quelque temps à le Mairie de Buffalo mais sans réponse. Actuellement je connais une personne qui vit à New-York et qui va tacher de m'aider...Je persévère dans ces démarches et compte bien y arriver !

Merci pour cetta aide.

Amicalement,

Vini

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Jeu 22 Oct - 12:28

Bonjour,

Voici le récit de ce qu'a vécut la K.Co du 3rd Battalion du 116th IR de la 29th ID, dans laquelle était engagé le PFC Kenneth.f O'HARA :

"Operations 29th Infantry Division - Group Critique Notes.

Prepared by Lt. Col. S.L.A. Marshall (War Department, G.S.)

Le Jour J de la Compagnie K, 3ème Bataillon, 116ème Régiment, 29ème Division sur Omaha Beach

La compagnie arriva en tant que compagnie de réserve du bataillon. Le chargement des péniches fut donc différent des vagues d’assaut. Deux péniches furent chargées comme des péniches d’assaut afin de prévenir à toute situation d’urgence. Les quatre autres furent chargées comme des transports de troupes. Les péniches furent si remplies que les hommes ne purent s’asseoir.

A 450 mètres de la plage, les péniches reçurent des tirs d’artillerie et à une centaine de mètres, des tirs d’armes légères. Il n’y eut, malgré tout, aucune perte sur l’eau, excepté le Lieutenant Ray G. Hellikson qui fut accidentellement blessé par une baïonnette dans une péniche surchargée. Et malgré cela, il resta avec son unité.

L’arrivée de la compagnie était prévue à H+50 et elle arriva 10 minutes plus tôt. Le personnel naval sembla très expérimenté et plutôt déterminé à faire débarquer les hommes le plus « au sec » possible. Seule la 3ème section fut « mouillée » car la péniche toucha un banc de sable à une certaine de mètres de la plage, dans une eau plus haute que la tête. Le premier homme qui sauta dans l’eau, disparut puis revint à la surface après avoir ôté son équipement. Les autres hommes abandonnèrent leur équipement dans la péniche, puis sautèrent à l’eau par la rampe ou les cotés. Ils commencèrent à nager jusqu’à la plage. Des tirs d’armes légères furent tirés de la plage mais aucun homme des différentes sections ne fut apparemment blessé pendant la traversé jusqu’au mur de front de mer.

Les sections furent débarquées très près les unes des autres sur une partie de la plage où il n’y avait personne. Le mur de front de mer était très bas et les tirs d’armes légères étaient continus. Les hommes ne souhaitèrent pas progresser sur les flancs pour contacter les autres sections. Les sections avaient reçu l’ordre de rejoindre le secteur de rassemblement du bataillon, en conservant l’ordre des sections dans les péniches, au lieu de se réorganiser en une compagnie. Une telle organisation aurait pu être réalisée à ce moment, mais le temps que les hommes atteignent le mur de front de mer, d’autres troupes débarquèrent et remplirent le secteur. Avant que les unités sortent de la plage, il fut difficile, voire impossible de s’organiser. Deux hommes furent tués et deux autres blessés derrière le mur de front de mer.

Une heure et demie après que les hommes eurent atteint le mur de front de mer, les sections commencèrent à progresser (09h00). Chaque section fit son propre passage dans les barbelés au-dessus du mur de front de mer et avança de son propre chef. Le barbelé qui était complété par des mines, constituait un obstacle d’environ 3 mètres. Au-delà de cette zone, il y avait des dunes de sable qui constituait une bonne protection pour la progression des hommes. Les sections n’eurent aucun contact durant cette avancée. Sur environ 90 mètres, au pied de la colline, il y avait un « marais ». Quelques hommes furent blessés dans le « marais » par une mitrailleuse.

La colline était assez raide à cet endroit et il y avait de nombreuses mines antipersonnel. Les « sections des péniches » se réunirent en colonne. Durant la montée, ils avançaient si près les uns des autres que certains repères furent faits pour que les hommes sachent où marcher. Les péniches lance-roquettes furent d’une grande aide sur cette partie de la colline, ayant explosé de nombreuses mines et barbelés, ayant labouré l’herbe, permettant ainsi de voir d’autres mines. Durant la montée, environ 15 hommes furent tués et blessés par des tirs de mitrailleuse et des explosions de mines.

Il était environ 12h30-13h00 quand la crête de la colline fut atteinte. D’autres unités commencèrent à suivre la compagnie K jusqu’à la colline et les « sections des péniches » de la compagnie restèrent ensemble. La progression de toutes les unités continua sur environ 250 mètres après la crête de la colline, puis elle fut stoppée net par les tirs d’artillerie et d’armes légères. Le commandant du 3ème Bataillon et son équipe furent repérés. Les hommes stoppèrent pendant longtemps. A 14h00, le commandant du 3ème Bataillon rejoignit un groupe d’hommes et leur donna l’ordre d’avancer obliquement vers la droite, à travers un champ de blé. Les seconde et cinquième sections exécutèrent cet ordre. Dans le champ de blé, les groupes se heurtèrent à un sniper et à des tirs de mitrailleuse, mais ils continuèrent jusqu'à la route de Vierville et tournèrent à droite. Ils virent alors un allemand et le tuèrent. L’allemand était en train de courir le long de la route avec une couverture sur l’épaule. Les hommes étaient impressionnés puisqu’il s’agissait du premier allemand qu’ils voyaient. Tous les hommes portèrent un coup de pied dans le corps. Juste après, ils virent un détachement d’hommes d’une autre compagnie qui avançaient pour récupérer un groupe d’allemand qui s’étaient rendus. Les allemands utilisèrent le vieux truc de se jeter à terre à un moment donné, permettant un tir de mitrailleuse qui tua les trois américains. Les hommes qui observèrent cela, reconnurent qu’il leur avait été dit de ne jamais avancer vers des prisonniers. A environ 16h00, ces hommes de la compagnie K rencontrèrent quelques hommes de la 2ème et 5ème section du Bataillon de Rangers. Leur officier leur demanda s’ils voulaient rejoindre les rangers. L’officier de la compagnie K répondit qu’ils allaient les suive et les appuyer jusqu’à Vierville. A Vierville, ils furent l’objet de tirs de sniper venant de la gauche de la ville; les hommes avancèrent à travers la ville et tournèrent à gauche, suivant une route juste à l’ouest de Vierville. Ils y rencontrèrent le commandant du régiment et son Quartier Général. Il avait perdu la majorité de son détachement de protection et leur donna donc l’ordre de former son nouveau détachement de protection. Le Quartier Général descendit la route jusqu'au château et installa un Poste de Commandement pour la nuit."


Sources: Laurent Lefebvre, http://www.29infantrydivision.org/index.htm.

Cordialement,

Vini

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Vini le Jeu 14 Jan - 12:29

Bonjour à tous,

Grace à l'aide d'un passionné de la 29th Infantry Division, il a put localiser avec de forte probabilité le lieux où serait mort le Pfc Kenneth.F O'hara.

"La date de la mort de Kenneth. F O'hara indique que l'action s'est passée au sud du bois de Bretel entre Dufayel et le bois de Devains (pas certain de l'orthographe, mais c'est celui qui longe la route de Couvains). Ce bois possède encore nombre de positions US bien visibles. Le 116th y a été bien "secoué" pendant des jours."

Merci encore à cette personne, en espérant que mes recherches continues à avancer.

Cordialement,

Vini

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl

Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes recherches sur un PFC de la 116th IR.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum