Parachutage sur Amfreville en tenue d'époque à bord d'un C-47, 4 Juin 2012.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parachutage sur Amfreville en tenue d'époque à bord d'un C-47, 4 Juin 2012.

Message  Vini le Mar 8 Mai - 14:53




L'un de ses rêves va se réaliser le 4 juin. Avec vingt autres parachutistes, Dominique Kervestin va sauter d'un Dakota, à 600 m d'altitude au-dessus de Sainte-Mère-Eglise (Manche), en uniforme d'époque et coiffé d'un casque américain qui a connu plusieurs guerres.

Seul le parachute ne sera pas d'époque ! On ne plaisante pas avec la sécurité. Si Dominique Kervestin possède bien un parachute authentique de la Seconde Guerre mondiale, il ne l'utilise qu'en décoration lors d'expositions

«Nous allons sauter avec des copies de forme ronde, alors qu'aujourd'hui, on utilise beaucoup la voile rectangulaire qui permet des atterrissages de précision. L'an dernier, 700 parachutistes devaient sauter pour le 6juin mais cela a dû être annulé. J'espère que la météo sera de notre côté cette fois», explique l'artisan en terrassement, installé à Loperhet (29), près de Brest.

Depuis trois ans, il se rend en Normandie aux cérémonies de commémoration du débarquement du 6 juin 1944 et rêvait de participer à un largage. «Mon père était parachutiste et j'ai eu envie de faire comme lui. Je me suis engagé dans l'armée et j'ai fait les régiments d'Albi, de Toulouse et de Castres. J'ai, notamment, participé à l'opération Requin, en 1990, au Gabon». Puis il quitte l'armée cette année-là, travaille dans le BTP douze ans et s'installe comme artisan en 2004. Durant toutes ces années, le parachutisme est oublié, puis le virus le reprend en 2011. «Cela me manquait, le plaisir de monter dans l'avion et puis de sauter. J'ai dû repasser tous mes brevets dans le civil et je n'ai pas encore fini !».

Dominique Kervestin sera le seul Breton dans l'avion, un Dakota C47, celui-là même qui a été utilisé en Normandie pour parachuter des milliers de soldats américains sur la zone de Sainte-Mère-Eglise, dans la nuit du 5 au 6juin 1944. «Nous allons être lâchés à côté d'Amfreville. C'est là qu'ont été largués les parachutistes des 82ème et 101ème divisions aéroportées de l'armée américaine. Nous n'avons pas le droit de sauter sur le bourg. Ce sont les Américains qui organisent la manifestation et autorisent ou non les départs, ou retardent parfois les largages».

Pas question donc, non plus, de rejouer l'aventure de John Steele, le parachutiste américain resté accroché au clocher du bourg de Sainte-Mère-Eglise durant plusieurs heures avant d'être capturé, puis de se sauver et de survivre à la guerre. «En 2011, j'ai pu rencontrer des vétérans et un militaire américain qui m'a promis de me faire monter dans un avion pour participer à un largage. Mais cela n'a pas pu se faire finalement, ni avec l'armée française qui ne peut autoriser un civil dans ses avions».

La solution est venue d'une toute nouvelle association ABC Airborne center, née en janvier dernier à Perpignan, qui organise des sauts en parachute en costumes d'époque pour les commémorations. «J'ai trouvé un costume à ma taille, cela n'a pas été facile. Et puis, je porterai le casque américain que m'a donné un vétéran, Eugène Gambier, le plus ancien de l'Union nationale des parachutistes du Finistère dont je fais partie».

Ce casque américain a été récupéré par les Français pour équiper l'armée d'après-guerre. «Eugène l'a porté aussi en Indochine. Mon second rêve serait d'ailleurs de pouvoir un jour sauter sur Diên Biên Phu. Mais là, cela paraît vraiment impossible aujourd'hui !».


Un article paru dans Le Télégramme le 7 mai 2012 : http://www.letelegramme.com/ig/generale ... 693603.php


Cordialement,

Vini

_________________
Administrateur forum MAYENNE-WW2
Président de l'Association MAYENNE-WW2
Membre de l'association "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre de la 90th Infantry Division Association
Membre de la P-38 National Association
Membre du CVMO

Home of the P-38 Lightning


"Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure." Jean-Michel Whyl
avatar
Vini
Président de l'Association Mayenne-WW2

Nombre de messages : 5140
Age : 34
Localisation : MAYENNE (53)
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mayenne-ww2.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum